Sélectionner une page

Movember, c’est quoi ?

 

Créé en 2003, le mouvement Movember – contraction de « mo », abréviation de moustache en anglais australien, et de November (novembre) – est consacré à informer le grand public sur les maladies typiquement masculines (cancer de la prostate et cancer des testicules).

Encore tabou pour beaucoup d’hommes, le sujet a besoin d’être dédramatisé.

La moustache est le signe de ralliement de l’évènement. Tous les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache, preuve de leur engagement à Movember.

Sensibiliser au dépistage

78 % des hommes interrogés lors d’une étude révèlent ne pas avoir réalisé de dépistage de cancers spécifiques aux hommes (prostate, testicules).

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme. Il se développe dans la glande de la prostate, une petite structure en forme de noix, située sous la vessie et qui produit le liquide séminal. Son développement peut être lent et demeurer asymptomatique pendant de nombreuses années, mais il peut aussi se propager rapidement et devenir agressif. C’est pourquoi la détection précoce et la compréhension des options de traitement sont essentielles.

L’outil le plus répandu est le test de PSA (antigène prostatique spécifique). Il s’agit d’un test sanguin qui mesure les niveaux de PSA dans le sang.

Des facteurs tels que l’âge, les antécédents familiaux et d’autres symptômes peuvent influencer la décision de faire un dépistage. Enfin, des tests plus avancés, tels qu’une biopsie, peuvent être nécessaires pour confirmer un diagnostic.

La santé mentale

Movember étend son action à la prévention de la santé mentale et des risques suicidaires chez les hommes. La population masculine est en effet particulièrement exposée au suicide : 75% des décès par suicide concernent les hommes.

Messieurs lors de votre prochain RDV chez le médecin, n’hésitez pas à «vous déboutonner» (*).

(*) au sens figuré  « se déboutonner » signifie : se confier avec sincérité, s’exprimer librement en toute franchise.